Aristides

aristidecompo01.jpg 

Juin 1940 : Aristides de Sousa Mendes, consul du Portugal à Bordeaux, décide de désobéir aux ordres du dictateur Salazar, il accorde des visas de transit pour le Portugal à des milliers de personnes, les sauvant ainsi d’une mort certaine. Juin 2007, une romancière bordelaise se lance dans l’écriture d’une pièce à la mémoire d’Aristides. On découvre ainsi la personnalité de cet homme exceptionnel, tout à la fois aristocrate, royaliste, catholique, fantaisiste, bon vivant et séducteur, que rien ne disposait à la rébellion et qui, guidé par son humanisme, est devenu un Juste ! 

photobunphannaramg5295.jpg 

«  Notre théâtre dit plus que jamais le chaos du monde, ensanglanté par les guerres qui ont marqué le 20ème siècle. Il me semble également important de donner à voir ce que des femmes et des hommes que rien ne disposait à la rébellion ont fait et font encore tous les jours, le plus souvent dans l’anonymat, pour obéir tout simplement à l’injonction de leur conscience. Aristides de Sousa Mendes est l’un de ces citoyens du monde qui donnent envie de croire en l’homme. »
Armand Eloi, metteur en scène.

photobunphannaramg5194.jpg

  • Avec : Sylvia Delagrange, Thierry Jennaud, Armand Eloi 

  • Mise en scène : Armand Eloi

  • Assistante Mise en scène : Marie Rouvray

  • Scénographie : Emmanuelle Sage

  • Lumières et son : Yvan Labasse

  • Musique : Tony Leite

  •   photobunphannaramg5623.jpg



Laisser un commentaire

Twilight |
Au fil des couleurs |
Poèmes et poésies |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | boumboumjames2
| LA ROULOTTE-SCARABEE
| deltasonefr