les prochains rendez vous

                                          gelsomina.gif 

 du 20 septembre au 1 octobre : stage de clown avec le hanguar des mines

2 octobre : « Sacré corps » dans le 31

13 octobre : « Mines des Clowns » au festival « voix croisées » à Escalquens (31)

18 novembre : « Maupassant » à Saint gaudens (31)

20 novembre : « Sacré corps » à Saint gaudens (31)

12 décembre : « Mines de Clowns » à Langon (33)

15 décembre : « mines de Clowns » à Toulouse (Hôpital Marchant 31)

17 décembre : « Sacré corps » à Aspet (31)

18 décembre : « Mines de Clowns » à Langon (33)

19 décembre : « Sacré corps » à Bagnères de Bigorre (65)



Guy De Maupassant

Mise en scène : Joël Lagarde

avec Sylvia Delagrange et Tristan Hybertie

maupassant01jpg.jpg

Le pari de la mise en scène : théâtraliser les contes de Maupassant dans une

 interprétation du texte intégral. 

maupassant05jpg.jpg

Les deux comédiens sont tour à tour narrateurs et protagonistes.

Ils traversent toutes les étapes de la vie. Dans un décor à la fois convivial et

minimaliste, les comédiens nous transportent dans l’univers du peuple et de la

petite bourgeoisie qu’aime décrire et taquiner Maupassant.

Les mises en situation et les tableaux sont liés à l’état d’émotion par des fondus

enchaînés (lumière et musique) comme au cinéma ou par des changements

 très nets et très brutaux.

Pierrot où la bêtise de Mme Lefèvre nous enrage… 

maupassant08jpg.jpg 

maupassant10jpg.jpg

La parure où l’empathie avec Mme Loisel nous arrache les

larmes…

 maupassant12jpg.jpgmaupassant02jpg.jpg

La dot où l’on sourit beaucoup avant un dénouement

 pathétique…

maupassant04jpg.jpg

Et la tombe, le plus émouvant de tous les textes qui ont pu se

 prévaloir de l’amour… 

   maupassant07jpg.jpg

Les espaces scéniques sont exploités dans un décor sobre presque minimaliste

mais toutefois révélateur en cohérence avec l’action, son lieu, son époque, sa

saison et le climat psychologique du conte.

 

 

 

pour en savoir plus : http://r2t.free.fr/image/maupassant/dossier_diffusion.pdf



Mines de Clowns

 mdc18.jpg

Voilà qu’un livre enchanté se réveille et que deux clowns imaginatifs détournent les histoires de Perrault, de Grimm et de Gripari. Le Chaperon rouge,
la Sorcière, le Loup, Demoiselle Scarabée et le Chasseur entrent en sarabande tandis que les pages défilent comme dans une bande dessinée de Gotlib. 

Mise en scène et interprétation : Sylvia DELAGRANGE et Tristan HYBERTIE img9072.jpg 
 

Les enfants découvrent avec stupéfaction que des adultes peuvent être encore plus chahuteurs et imaginatifs qu’eux !!!!

Pour voir encore plus de photos et en savoir plus :

http://r2t.free.fr/image/mdc/dossier%20DIFF%20MDC.pdf



Sacré corps

                                          254.jpg

Si vous voulez connaître l’état du trafic, style inforoute, de notre circulation sanguine

Si vous n’avez jamais vu Bruce Lee exposant le rôle primordial des muscles dans la

 mobilité

Si vous brûlez d’assister à une séance de dédoublement de la personnalité squelettique

Enfin si vous ne dormez plus à l’idée de rater les « 24 heures du Mans de Jacques le

 spermatozoïde » en direct de l’utérus…

Ne manquez pas « Sacré corps ! »

« Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le corps sans jamais oser le demander »

Spectacle conférence désopilant, organique et poétique sur le corps humain

Avec rigueur et professionnalisme, Philippines de Beauharnais et son assistant Edouard, nous entraînent (tout à fait bénévolement !) dans une fabuleuse conférence à couper le souffle !

Le corps humain en 5 thèmes : le cœur, les muscles, les nerfs, les os et la reproduction.

La confrontation « sérieuse » avec le public provoque une suite de décalages et de détournements poético linguistiques, maladresses et nervosité comiques.

Ces deux clowns débarquent dans le corps humain comme dans leur nouveau terrain de jeu : parodies, ludisme, jeux de rôles en cascade et corps clownesque débridé. 

C’est aussi pour eux l’occasion d’une rencontre avec le corps réel : mon corps et celui de l’autre ; rencontre qui donne lieu à un travail sur le sensible, le féminin/masculin, désir/gêne ainsi qu’une très belle précision dans l’écoute et le rythme des deux personnages.

Enfin la confrontation avec le corps imaginaire provoque chez eux nombre de traductions corporelles surprenantes et insolites, en passant par un clin d’œil au film muet.

La mise en scène succincte permet la plus totale liberté dans le jeu des clowns : une coulisse, deux entrées, deux planches anatomiques et un pupitre.

Le jeu des comédiens, rigoureux et précis, s’appuie sur le travail du clown avec une très forte attention accordée à la sensibilité et à la réactivité émotionnelles des corps.

L’écriture du spectacle s’articule autour du prétexte essentiel de la conférence, fil conducteur très rigide permettant une grande prise de libertés sur le traitement des sujets.

On peut y croiser des univers ou influences aussi variés que celui des cartoons, du film muet style Charlie Chaplin, du film d’arts martiaux, du journalisme scientifique, de la bande dessinée style Göetib ou du monde olympique.

Le spectacle s’adresse à un public familial à partir de 7 ans.

pour voir l’affiche : Sacré corps dans spectacle pdf affiche



CV

Rôles actuels :

·       « la reine Margot »- festival de Garvanie juillet 2010

·      « Parci, Parlà et Parlàbas » – compagnie Le Moulin Théâtre (marionnette).

·      Blanche dans « Aristides » de Béatrice Hammer – compagnie Le théâtre du passeur.

·      Vietar dans « Miel et Pierre » – compagnie Chamanima (marionnette).

·      Clown dans « la perle des histoires » – compagnie Les rêveurs de théâtre.

·      Clown dans « mines de clown » – compagnie Les rêveurs de théâtre.

·      Rôles féminins dans 4 contes de Maupassant, « Pierrot », « 
la Parure », « La dot », « La tombe » – compagnie Les rêveurs de théâtre.

Rôles passés :

·      Femme dans « Reclus qui c’est celui-là ? » – compagnie A travers temps.

·      Visiteuse dans « le petit bruit des perles de bois » de Marie Rouvray – compagnie A travers temps.

·      Tomate dans « la noce tomate », spectacle pour enfant d’Yves Heurté – compagnie Les rêveurs de théâtre.

·     
La Piété dans « le grand théâtre du monde » – compagnie Le moulin théâtre 2006.

·      Chirinos dans « le tableau des merveilles » de Prévert  - compagnie Les rêveurs de théâtre.

·      Estelle dans « huis clos » de Sartre, présentée au festival off d’Avignon 2002 – compagnie Les rêveurs de théâtre.

·      Julie de Lespinasse dans « l’antichambre » de Brisville, avec les troupes A travers temps et Le théâtre du Passeur données déjà en divers lieu : Paris Neuilly, Dordogne, Gironde, Hautes-Pyrénées, Pyrénées Orientale, Tarn…

·      Femme dans « le bleu de la mer » de Martine Gabison.

·      Gelsomina dans « le temps d’apprendre à vivre » de Delagrange» – compagnie Les rêveurs de théâtre.

·      Nathalia dans « la demande en mariage » de Tchékhov» – compagnie Les rêveurs de théâtre.

·      Hyacinthe dans « les fourberies de Scapin » de Molière» – compagnie Rêves de théâtre.

·      Rouge Neige dans « Rouge Neige et les sept sans culottes » de Delagrange – compagnie Rêves de théâtre.

·      Iréna Popovna dans « l’ours » d’Anton Tchékhov- compagnie Rêves de théâtre.

·      La femme dans « l’homme du gave » de Jean Paul Allègre- compagnie Rêves de théâtre.

·      Clown dans un trio de clown.

·      Prologue de « un mot pour un autre » de Jean Tardieu.

·      Participation au festival de
la Saint Gaudingue avec la compagnie Ilotopie, en juillet 1995 et juillet 1996.

Filmographie :

·      L’institutrice dans « Robert et les ombres » de Jean-Marie Barrère.

·      La mariée dans le moyen métrage « Arrenoulat » de Laurent Bares.

·      Figurations

Formation :

·      Stage module 1 et 2 de clown avec le Hangars des Mines – 30140 St Sébastien d’Aigrefeuille 

·      Trois ans de formation professionnelle au Conservatoire National de Région de Bordeaux.

·      Deux ans au Conservatoire d’art dramatique de Toulouse (pré conservatoire).

·      Stage de « Voix et mouvement », « Improvisation autour de
la Cerisaie » animé par des intervenants du Gitliss de Moscou, et « S’exercer » animé par Bernard Guittet et basé sur la méthode dite des actions physiques, de Stanislavski, en été 1995 et 1996 à Lectoure (Gers).

·      Différents stage de clowns, claquette, cirque, saltimbanques, émotions, maquillage, Commedia dell’arte, improvisation.

·      plusieurs années en association et dans le cadre scolaire.

Enseignement :

·      Spectacle pour enfant sous forme de stage à Saint Sorlin d’Arves de « les cinq dits du prince ».

·      Stages pour enfant d’ « approche des techniques théâtrales ».

·      Stages commedia.

·      Cours hebdomadaire sur plusieurs années.

Mises en scène :

·      « Mine de clowns » et « la perle des histoires » – création.

·      « Une si belle amitié » de Raymond Gerbal.

·      « La noce tomate » spectacle pour enfant d’Yves heurté.

·      « La demande en mariage » d’Anton Tchékhov.

Divers :

·      Chanteuse des rues à l’orgue de barbarie.

·      Danse classique et contemporaine.

·      Instruments pratiqués : flûte traversière, piano, guitare et trompette.

·      Permis B.

·      Brevet d’état de monitrice d’auto-école.

·      Baccalauréat STT commercial.



Aristides

aristidecompo01.jpg 

Juin 1940 : Aristides de Sousa Mendes, consul du Portugal à Bordeaux, décide de désobéir aux ordres du dictateur Salazar, il accorde des visas de transit pour le Portugal à des milliers de personnes, les sauvant ainsi d’une mort certaine. Juin 2007, une romancière bordelaise se lance dans l’écriture d’une pièce à la mémoire d’Aristides. On découvre ainsi la personnalité de cet homme exceptionnel, tout à la fois aristocrate, royaliste, catholique, fantaisiste, bon vivant et séducteur, que rien ne disposait à la rébellion et qui, guidé par son humanisme, est devenu un Juste ! 

photobunphannaramg5295.jpg 

«  Notre théâtre dit plus que jamais le chaos du monde, ensanglanté par les guerres qui ont marqué le 20ème siècle. Il me semble également important de donner à voir ce que des femmes et des hommes que rien ne disposait à la rébellion ont fait et font encore tous les jours, le plus souvent dans l’anonymat, pour obéir tout simplement à l’injonction de leur conscience. Aristides de Sousa Mendes est l’un de ces citoyens du monde qui donnent envie de croire en l’homme. »
Armand Eloi, metteur en scène.

photobunphannaramg5194.jpg

  • Avec : Sylvia Delagrange, Thierry Jennaud, Armand Eloi 

  • Mise en scène : Armand Eloi

  • Assistante Mise en scène : Marie Rouvray

  • Scénographie : Emmanuelle Sage

  • Lumières et son : Yvan Labasse

  • Musique : Tony Leite

  •   photobunphannaramg5623.jpg



Twilight |
Au fil des couleurs |
Poèmes et poésies |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | boumboumjames2
| LA ROULOTTE-SCARABEE
| deltasonefr